Etant donné l'évolution récente du tourisme en Islande, il n'est vraiment pas difficile de glâner des informations sur le net. Je vais me contenter de faire un retour sur mes impressions, en sachant que mon voyage fut relativement court, et en plein hiver. La situation est sans doute très différente en d'autres saisons.

Les piscines, spas et sources d'eau chaude sont un élément important de la vie sociale en Islande, et l'endroit le plus emblématique pour ces activités est sans aucun doute le Bláa Lónið (Blue Lagoon).

Impossible de parler de l'Islande en hiver en omettant les aurores boréales. Ne serait-ce que parce qu'aucun touriste n'accepterait l'idée de repartir sans en avoir vu. La traque est donc un sujet de conversation récurrent à Reykjavik. Conscients de l'intérêt, les tour operator proposent tous une formule « Northern lights tour » qui provoque l'engouement.

Elfes, nains, gnomes, fées, trolls, etc. Le sujet est sensible en Islande et ne peut être réduit à une simple notion de folklore, de conte pour enfants puisqu'une proportion non-négligeable d'islandais croient fermement en l'existence de tels êtres. Et beaucoup d'autres, s'ils sont moins affirmatifs, restent néanmoins prudents (on ne sait jamais !).